samedi 15 mars 2014

Un vent de cendres (Sandrine Collette)

















Andreas, Octave, Laure : 3 jeunes insouciants revenant en voiture d'un mariage et roulant vite, beaucoup trop vite, si vite que c'est l'accident, horrible ! Laure meurt sur le coup, Octave restera boiteux et défiguré et Andreas, qui allait épouser Laure, traumatisé à jamais. 10 ans plus tard, les 2 hommes vivent reclus dans leur domaine champenois. C'est le moment des vendanges et comme chaque année des jeunes sont embauchés le temps d'une semaine. Arrivent Malo et sa soeur Camille. Camille qui ressemble à s'y méprendre à Laure. Octave est irrésistiblement attiré par elle ce que ne supporte pas Malo. Andreas, lui, ne quitte jamais sa chambre mais surveille tout et tout le monde depuis sa fenêtre. Quand Malo disparaît, Camille ne croit pas, comme les autres, qu'il réapparaîtra bientôt. En le cherchant coûte que coûte, en approchant de la vérité, elle se brûlera les ailes...

Ouf... je crois que j'ai rarement fait un résumé aussi long mais les choses doivent être bien posées, le passé sous-tendant le présent, pour comprendre la teneur du récit.
Le premier roman de Sandrine Collette, Des noeuds d'acier, m'avait tellement scotchée que je n'avais qu'une hâte : découvrir celui-ci ! Pourtant, il aurait été difficile de provoquer à nouveau un choc aussi grand et comme je m'attendais à tout autre chose, je n'ai pas été déçue. Si la scène initiale de l'accident est hyper réaliste et terrifiante, le rythme se calme singulièrement après, distillant plutôt lentement au fil des pages un malaise, une angoisse, une peur sourde et lancinante qui ne fait que croître vers un dénouement qu'on s'imagine forcément terrible... et c'est cette atmosphère pesante, cette course lente mais inexorable vers une conclusion brutale qui envoûte et tient en haleine, qui empêche de reposer le livre avant d'en avoir fini. Comme dans Des noeuds d'acier, Sandrine Collette laisse une part importante à la nature et là encore, elle apparait hostile, menaçante, recélant des dangers cachés sous des dehors calmes, ambigüe et imprévisible, à l'image des personnages dont la psychologie est bien appronfondie...
Différent du premier forcément, ce second roman a su me séduire et je note Sandrine Collette dans les auteurs à suivre. Une petite anecdote : en cherchant la couverture du livre sur Google images, je suis tombée sur la photo de l'auteure qui ressemble étrangement à la description qu'elle fait de Camille. Pour celles qui l'ont lu, vous les devinez les fameuses mèches blanches dans la chevelure blonde ?




Les billets d'Aifelle et de Praline qui se sont laissées prendre au jeu.
Clara et Sandrine sont plus mitigées...



23 commentaires :

  1. Je ne peux qu'être d'accord avec toi ! et il me reste le premier à découvrir, très bientôt. Si je peux aller au salon du livre la semaine prochaine, je compte aller dire bonjour à l'auteur et voir de près les mèches blanches dans les blondes ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Ce deuxième roman me tente vraiment plus que le premier... pour faire suite à Aifelle, j'essayerai de voir l'auteure aux Quais du Polar !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai comme l'impression qu'elle va avoir quelques blogueuses en visite ! ;-)

      Supprimer
  3. Le premier était tellement percutant que j'attendais plus de celui-ci. J'ai aimé quand même mais moins.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A mon avis, c'est le danger d'un 2ème pour l'auteure après un premier si choc ! Il ne faut pas chercher à comparer mais l'aborder comme "vierge"...

      Supprimer
  4. je n'ai pas fini ce polar mais c'est le type de sujet que je n'arrive pas à supporter

    RépondreSupprimer
  5. A force de lire des commentaires aussi élogieux sur la blogosphère, il va bien falloir que je finisse par essayer cet auteur. Lequel me conseilles-tu d'abord ?

    RépondreSupprimer
  6. Réponses
    1. Son premier est à découvrir alors, si tu ne l'as pas encore lu !

      Supprimer
  7. Hé, hé, hé ! il est sur mon chevet.... j'ai hâte...bonne soirée!

    RépondreSupprimer
  8. Je lirai son premier car les vais sont plus enthousiastes. Tu vois, je fais ma tournée des blogs...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je faisais planer le doute pour te taquiner mais, en vrai, je n'en doutais pas une seconde ! ;-)

      Supprimer
  9. Elle semble avoir réussi le tournant du deuxième livre, ce qui n'était pas gagné vu l'intensité du premier. Et si tu valides en plus, j'y vais les yeux fermés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouh la : je ne voudrais pas que tu sois déçue .... ;-)

      Supprimer
  10. Une auteure que j'ai hâte de découvrir.

    RépondreSupprimer
  11. Bonjour Véronique, il faut que je commence par le premier "Des noeuds d'acier". Mais je note. Bonne après-midi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est mieux de commencer par le 1er !
      Bonne fin de soirée...

      Supprimer

Comme sur Arrajou news , la modération est activée ... votre commentaire sera donc publié et affiché une fois que je l' aurai validé ! Pour que je puisse avoir un lien vers vous , le plus simple est de remplir le champ Nom-URL dans le menu déroulant ci-dessous AVANT de rédiger votre commentaire ... merci et à très bientôt !