lundi 24 mars 2014

La singulière tristesse du gâteau au citron (Aimee Bender)

















Pour les 9 ans de Rose, sa mère lui a fait son gâteau préféré : chocolat/citron. Mais ce jour là, loin de se régaler, Rose découvre en arrière-goût  toutes les émotions ressenties par sa mère au moment où elle l'a fait : de la solitude, une grande tristesse  et une espèce de vide aussi. Un choc initial qui ne va cesser de se reproduire. Dès qu'elle mange quelque chose, elle peut dire quel est l'état d'esprit de la personne qui a cuisiné et bien plus encore...

Un postulat de départ suffisamment original pour que j'ai envie de découvrir ce petit roman à la jolie couverture acidulée. Et si les premiers chapitres ont effectivement un goût d'inédit, entre rêve et réalité, j'ai trouvé que le récit perdait peu à peu de sa saveur de départ, comme ces bonbons aux couleurs trop vives pour garder leur parfum ou ces chewings-gums  que l'on finit par remâcher sans vrai plaisir.
Je ne dis pas que c'est inintéressant mais au bout d'un moment, on a un peu l'impression de tourner en rond au sein de cette famille étrange qui semble faire du surplace : Rose avec ce don qu'elle vit comme une vraie malédiction, son frère super brillant mais si renfermé qu'il en est asocial, sa mère malheureuse, en quête de reconnaissance et d'amour et son père qui semble hermétique à tout.
Alors bien sûr, au fur et à mesure qu'elle grandira, Rose apprendra à apprivoiser son pouvoir, à s'accepter, à se trouver, de même qu'elle comprendra qu'elle n'est pas la seule à avoir hérité d'un talent particulier et que, au sein même de sa famille, les plus fragiles ne sont pas forcément ce que les apparences tendent à montrer. Et sous cette imagination débridée à la limite du fantastique parfois, passe assez clairement le message de la difficulté à s'assumer quand une sensibilité exacerbée fait se sentir différent et la nécessité absolue, pourtant, d'arriver à se faire sa place dans la vie. Mais c'est un peu trop long à se développer...
Ma conclusion aura un côté doux-amer donc, comme le fameux gâteau au citron du titre sans doute, agréable au début mais qui a fini par devenir un peu lourd pour moi sur la fin et je n'en aurais pas repris davantage...

Cathulu l'a savouré et le place sur son étagère des indispensables. Il a touché et fait vibrer ClaraAntigone est moins enthousiaste même si elle est finalement satisfaite de sa lecture et Joëlle, quant à elle, ne s'est pas franchement régalée et parle d'un ennui grandissant...


10 commentaires :

  1. Que dire de ce livre?Singulier, ce roman l'est..La famille dont il parle aussi..mais c'est ce qui m'a plu...cette histoire parle de Rose,de sa mère complètement à côté de ses pompes,de son frère qui n'a pas l'air de tourner bien rond,et du père ...qui vit en marge des siens.C'est un roman sur le passage de l'enfance à l'âge adulte..et l'acceptation de soi.
    Il faut le lire..c'est tout..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après on aime plus ou moins effectivement mais il mérite en effet d'être lu !

      Supprimer
  2. Malgré les bémols des unes et des autres, il me tente toujours, j'adore tout ce qui est au citron.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, pas de doute, il faut que tu y goûtes toi-même ! Je ne peux même pas te l'envoyer : je l'ai lu en numérique !!!

      Supprimer
  3. Réponses
    1. C'est vrai que je le découvre un peu après la bataille ! Ça doit commencer à être un peu loin pour toi...
      ;-)

      Supprimer
  4. J'aime beaucoup ta comparaison avec les vieux chewing-gum.

    RépondreSupprimer
  5. Je ne l'ai pas lu. Mais c'est un peu ce que je redoutais : un premier abord plutôt séduisant, mais qui laisse sur sa faim. Je ne crois pas que je me laisserai tenter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne fait pas partie, selon moi, des indispensables...

      Supprimer

Comme sur Arrajou news , la modération est activée ... votre commentaire sera donc publié et affiché une fois que je l' aurai validé ! Pour que je puisse avoir un lien vers vous , le plus simple est de remplir le champ Nom-URL dans le menu déroulant ci-dessous AVANT de rédiger votre commentaire ... merci et à très bientôt !