vendredi 2 mai 2014

Manège (Hieronymus Donnovan)

















Héloïse a 7 ans et a pris l'habitude de se confier à un journal intime particulier : un vieux dictaphone que sa mère lui a donné. Elle lui raconte au jour le jour ce qui se passe dans sa famille, qui ne va pas très bien, les peurs de maman, les colères de papa, les caprices de la grande soeur, les pleurs incessants du petit frère et les visites du monsieur qui veut prendre les meubles, tout ce manège des adultes dont elle n'est pas vraiment dupe...

L'exercice de faire parler, dans un roman, un jeune enfant, est toujours périlleux et semble bien souvent artificiel. Ce n'est pas le cas ici et j'ai tout de suite accroché à l'histoire de la petite Héloïse qui décrit avec ses mots d'enfant, de façon tout à fait crédible, le malaise qui va grandissant au sein de sa famille. Le manque d'argent et la situation d'impasse que vivent les parents sont malheureusement plus qu'ancrés dans la réalité de notre société. Et le sentiment d'impuissance, l'escalade pernicieuse de la violence à l'oeuvre ici peuvent conduire au pire, un pire qui fait malheureusement trop souvent la une des JT.
J'ai beaucoup aimé ce récit très ramassé, à la progression millimétrée, vibrant d'intensité et d'émotion, réellement poignant !

Merci, encore une fois, à Claire Berthier des éditions Storylab (vous savez, je vous en ai déjà parlé : ils sont spécialisés dans les livres numériques de format court, qu'on peut lire en moins d'une heure) pour me l'avoir proposé...


8 commentaires :

  1. Donc, tu l'as lu en numérique ? Donc, ce n'est pas pour moi :-((

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et oui, désolée... mais cette maison d'édition qui m'envoie régulièrement ses nouveautés se consacre uniquement aux formats courts en numérique !

      Supprimer
  2. Quant à moi, c'est plutôt le format court qui m'arrête. J'aime bien pouvoir m'immerger dans un récit, dans une ambiance, un monde... et une heure, c'est trop court pour le permettre !
    Ceci étant dit, j'apprécie beaucoup les récits restitués par la voix d'un enfant... quand c'est réussi, car je suis d'accord avec toi pour dire que c'est périlleux.
    C'est amusant, car j'ai moi aussi très récemment terminé un roman relativement court dont la narratrice est une enfant. Et il m'a beaucoup plu... Suspense, suspense... j'essaye de publier mon commentaire ce soir, ou demain au plus tard !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'aime pas spécialement les formats courts non plus en général ( je lis très très peu de nouvelles par exemple) mais dans le cas précis de Storylab, j'aime bien caser leur parution comme transition entre 2 vrais livres ou les lire le soir quand je sais que je vais tomber bientôt de sommeil ! C'est parfait aussi pour une salle d'attente chez un médecin...
      Ah ah... tu m'intrigues ! ;-)

      Supprimer
  3. Réponses
    1. :-)
      J'irais voir ça demain... enfin, si j'ai le temps !

      Supprimer
  4. Une lecture qui a l'air intéressante.

    RépondreSupprimer

Comme sur Arrajou news , la modération est activée ... votre commentaire sera donc publié et affiché une fois que je l' aurai validé ! Pour que je puisse avoir un lien vers vous , le plus simple est de remplir le champ Nom-URL dans le menu déroulant ci-dessous AVANT de rédiger votre commentaire ... merci et à très bientôt !