jeudi 15 octobre 2009

Malevil ( Robert Merle )



Années 70 dans la France rurale ... protégés par la profonde cave du château dans laquelle ils se trouvaient " le jour de l' Evénement " , 7 survivants ! Les seuls ? Car l' événement en question , survenu brutalement et de manière tout à fait inattendue , est très certainement une bombe atomique qui a tout dévasté ...

 

Classé dans la catégorie " j' ai adoré " ou plutôt j' ai (re)adoré puisque c' est Cuné ( qu' elle en soit encore une fois remerciée ) qui me l' a fait ressortir toutes affaires cessantes des étagères de ma bibli , il mérite bien son coeur celui-ci !!!
Bon d' accord , déjà j' adore Merle ... capable de de se renouveler , d' écrire des choses très différentes mais toutes passionnantes ( La série Fortune de France , L' île , Un animal doué de raison , Madrapour , Week-end à Zuydcotte , Le propre de l' homme , La mort est mon métier , etc ... ) mais surtout , surtout quel formidable conteur !!! Et , comme le souligne Cuné , quelle richesse de la langue , quelle diversité ! Malevil , malgré la gravité de son propos , est donc aussi une folle aventure dans laquelle on est instantanément embarqué. Ces 7 survivants ( qui pensent bien dans un 1er temps être les seuls vu l' ampleur des degâts sur l' environnement ) ont la chance de bénéficier de la protection du château-fort. C' est lui qui les a sauvés , c' est autour de lui qu' ils vont essayer de s' organiser , de continuer ... malgré tout ! Et ces 7 personnages qu' est-ce qu' on s' y attache , le charismatique Emmanuel en tête !!! On est nous aussi abattus , démunis , déprimés ... on se surprend à espérer de nouveau petit à petit et puis on se bat bec et ongles avec eux ! Car, heureusement et malheureusement , il n' y a finalement pas qu' eux ! Si l' action se déroule dans les années 70 , je l' ai par moments totalement oublié car d' un coup l' humanité a regressé ... plus de technologie , la vie se résume à nouveau aux besoins essentiels : s' abriter , se nourrir , dormir , se chauffer , perpétuer l' espèce et bien sûr se défendre ... les tours , les mâchicoulis et les meurtrières de Malevil retrouvent leur fonction initiale : déjouer l' ennemi coûte que coûte ! Retour au Moyen-Age ! Du coup , j' aurais presque pu me croire quelquefois dans le 1er tome de Fortune de France ... presque ... car le propos , même s' il est par ailleurs universel , est ici solidement ancré dans un terroir et une époque plus proches de nous , merveilleusement décrits. Temps passé , temps présent et futur éventuel quasiment réunis dans un même récit !
Pessimiste , optimiste aussi malgré tout ... tout simplement réaliste sûrement , Malevil est , en plus d' un récit haletant servi par une langue brillante , une reflexion profonde sur la condition humaine.

Extrait : " L' homme , c' est la seule espèce animale qui puisse concevoir l' idée de sa disparition et la seule que cette idée désespère. Quelle race étrange : si acharnée à se détruire et si acharnée à se conserver . "

Chapeau bas monsieur Merle et merci !

N.B : un film en a été tiré ( vu il y a très très longtemps et je crois pas en entier , peu de souvenirs ) avec Serrault , Dutronc , Villeret , Trintignant ... d' après ce que j 'en ai entendu , bien que reprenant le fil de l' histoire et les mêmes personnages , il s' écarte tout de même pas mal du livre , la fin étant d'ailleurs différente et Robert Merle , mécontent du résultat , jugeant son oeuvre dénaturée aurait refusé de le cautionner , exigeant que figure sur le générique la mention " librement adapté de Malevil " !

18 commentaires :

  1. J'ai très très envie de continuer à découvrir l'oeuvre de Robert Merle, ce roman est vraiment excellent, comme tu le dis très bien :)

    RépondreSupprimer
  2. la mort est mon métier est aussi un chef d' oeuvre !

    RépondreSupprimer
  3. Je suis quasi-certaine de l'avoir lu (mais il y a bien longtemps !), mais faudrait peut-être (là, on sent poindre le méga-alibi !) que je l'achète pour que mes filles adolescentes puissent le lire (et moi, le relire).
    J'en ai un autre à relire, de Robert Merle, que j'ai, celui-là, dans ma bibliothèque : "Un animal doué de raison". Je l'avais adoré et je l'ai acheté : apparemment, il n'a pas dû vieillir, parce que mes deux filles ont beaucoup aimé à leur tour.

    RépondreSupprimer
  4. J'ai vu le film a sa sortie, il m'avait tétanisée de peur. Du coup, je n'ai jamais lu le livre. Vu ce que tu en dis, je vais peut-être revenir dessus.

    RépondreSupprimer
  5. Oui Brize , achète-le ... pour tes filles, bien sûr !!! ;-))))))

    Mais oui , reviens dessus ! je suis pratiquement sûre que ça te plaira , aifelle !

    RépondreSupprimer
  6. Quel enthousiasme qui fait chaud au coeur! J'avoue avoir quasiment TOUT lu de cet auteur...

    RépondreSupprimer
  7. aifelle avait été tétanisée de peur! voilà qui me fait re-reflechir tout à coup!!!!

    RépondreSupprimer
  8. Par le film ! Par le film,, bel gazou qui appremment est très loin d' être aussi bien que le livre !

    RépondreSupprimer
  9. Apparemment, c'est un titre à ne pas rater.

    RépondreSupprimer
  10. Et bien tu vois heureusement que les blogs (et toi!) existent pour les pov'filles comme moi qui ne connaissent même pas Robert Merle ;-(

    RépondreSupprimer
  11. Alors là , il faut ABSOLUMENT que tu y remédies ... car il n' y a pas que celui-là à être vraiment bien ! Quant aux pov'filles comme toi , elles ont bien de l' avance et font découvrir plus qu'à leur tour !!!! ;-)))))

    RépondreSupprimer
  12. Excellent roman, j'ai beaucoup aimé. Le style est très plaisant, c'est captivant... quel régal!

    RépondreSupprimer
  13. Pour tout veux qui ont aimé Fortune de France, je vous conseille fortement L'Avers et le Revers de Olivier Merle (son fils). Il reprend le 1er tome de la série du point de vue du valet de Pierre de Siorac : Miroul.

    A lire absolument

    RépondreSupprimer
  14. Bienvenue ici Clothilde et merci pour l' info , ça m' intéresse bien , en effet ! ;-)

    RépondreSupprimer

Comme sur Arrajou news , la modération est activée ... votre commentaire sera donc publié et affiché une fois que je l' aurai validé ! Pour que je puisse avoir un lien vers vous , le plus simple est de remplir le champ Nom-URL dans le menu déroulant ci-dessous AVANT de rédiger votre commentaire ... merci et à très bientôt !