vendredi 20 mars 2009

L' échappée ( Valentine Goby )



Payer ... cher et longtemps ... pour avoir eu 16 ans pendant la guerre et un enfant d' un allemand !

 

Que ce livre est beau , fort et troublant ! J' ai été sensible à l' histoire bien évidemment , parfaitement découpée en différentes parties , riches d' intensité : l' ennui de Madeleine , le manque de perspective dans son village et sa famille , minée par le non-dit ... le rêve d' un ailleurs , la mer qui cristallise tous les espoirs ... et puis la rencontre et avec elle l' ouverture sur un monde à priori inaccessible , magique et inconnu. Portée par les notes du piano de Joseph Schimmer , par l' attention douce qu' il lui porte , Madeleine oublie que c' est la guerre , qu' il est allemand et bascule d' un coup dans l' horreur , à la libération. Ah ... cette scène de l'humilation !!! Après , c' est la fuite en avant , la longue échappée , avec l' enfant née de cette union que Madeleine appelle Ann(a) , le a étant tout ce qui lui reste de Joseph ... quant à Anne/Anna , elle décidera de se présenter un jour , plus tard , sous le nom de Schimmer " qu' elle prononce chimère à la française " ! C' est la mer aussi , finalement ... omniprésente et pour longtemps et enfin ... pour la mère , pour la fille , pas l' oubli , non ... mais une autre vie peut-être enfin possible ou plutôt ... 3 possibles que Valentine Goby nous laisse choisir même s' ils tournent tous autour du même événement ! Et moi qui en général n'aime pas beaucoup les fins ouvertes , souvent faciles , ici j' en ai aimé l' idée ... comme une forme de liberté et de tolérance enfin retrouvée ! C' est vrai que quand je suis emportée par une histoire , il m'arrive de prêter moins d'attention à l' écriture ... ça n'a pas été le cas avec ce roman , je l'ai beaucoup appréciée ... rapide , claire , nette , précise et en même temps riche en images , empreinte de poésie , pleine de sensibilité ! L' épisode historique pas très glorieux , le choix qui fait basculer plusieurs vies , la reflexion sur la filiation ... une lecture marquante de toutes façons !

Extrait : " C'était un crime. Lui, toi. On me l' a répété sans cesse , on l' a incrusté dans ma peau pour me punir et ça va rester là , comme toi , jusqu' à ma mort, tu comprends ? "

12 commentaires :

  1. J'espère trouver le temps de le lire un jour, il me tente depuis qu'il est sorti celui-là.

    RépondreSupprimer
  2. Oh oui , trouve le temps ! Et j' espère que tu vas l' aimer ...

    RépondreSupprimer
  3. C'est un livre que j'aimerais découvrir moi aussi!!!

    RépondreSupprimer
  4. J'avais beaucoup aimé aussi. J'ai appris avec ce roman que les femmes tondues était aussi tatouée sur le sein et j'en ai été secouée.
    La fin ouverte m'a exceptionnellement plue à moi aussi.

    RépondreSupprimer
  5. Un coup de coeur que je partage avec toi. C'est une auteure que j'apprécie beaucoup et j'ai hâte de me procurer son dernier roman !
    Bises et bonne journée Véro !

    RépondreSupprimer
  6. J' en lirai certainement d'autres aussi ...
    Bisous , à toi aussi Florinette !

    RépondreSupprimer
  7. Moi du coup, j' en ai pris un autre d' elle à la médiathèque que je vais lire juste après ma lecture en cours !

    RépondreSupprimer

Comme sur Arrajou news , la modération est activée ... votre commentaire sera donc publié et affiché une fois que je l' aurai validé ! Pour que je puisse avoir un lien vers vous , le plus simple est de remplir le champ Nom-URL dans le menu déroulant ci-dessous AVANT de rédiger votre commentaire ... merci et à très bientôt !