vendredi 17 février 2012

Le sillage de l'oubli ( Bruce Machart )















Texas, 1895, la femme de Vaclac meurt en mettant au monde leur 4ème fils, Karel. Le père, fou de douleur, se durcit jusqu'à faire trimer ses fils comme des bêtes de somme sur la ferme. Son seul plaisir, les courses de chevaux que remportent Karel et qui, grâce aux paris, lui permettent d'agrandir son domaine.  Jusqu'à ce qu'un étranger lui propose un défi hors norme : Karel courra contre l'une de ses filles et l'enjeu n'est rien moins que le mariage des 3 fils ainés de Vaclav avec ses 3 filles à lui ...

La 4ème de couv n'en disant pas plus, comme mon résumé d'ailleurs, je m'attendais à ce que l'essentiel de l'action se déroule autour de cette course en question alors que c'est beaucoup plus vaste et bien plus riche que ça ! Car, par un habile chassé-croisé d'époques au cours du récit, nous suivons Karel à différents moments de son histoire, de sa construction... petit garçon de 3 ans qui grandit sans présence féminine et sans affection, adolescent d'une quinzaine d'années qui, en croyant découvrir l'amour, va infléchir irrémédiablement son destin et celui des siens et enfin homme fait qui vient d'être père à son tour d'un fils, remettant son passé en perspective. Difficile à résumer et encore plus difficile de faire passer toute la force, toute l'ampleur de ce livre singulier ... il est âpre et violent comme la nature tout autour, comme la rudesse de la vie à cette époque, comme ces hommes habitués à ne pas faire grand cas de leurs sentiments mais  il est aussi empreint d'une sensibilité qui fait mal, d'une tendresse qui touche d'autant plus qu'elle vous cueille de façon inattendue. Evidemment, l'écriture y est pour beaucoup ! La sauvage beauté du Texas, la puissance des éléments, la passion des chevaux et la force des liens entre humains, même distendus ou interrompus,  transparaissent à chaque mot ... un vrai souffle, enrichi par une subtile poésie au détour d'une tournure ("un nuage isolé portait sur ses franges une touche de couleur telle que Karel se demanda s'il ne s'était pas enfui en emportant discrètement quelques rayons du soleil couchant peu méfiant.") un sens de l'humour indéniable dans les réparties ("- Pourquoi tu passerais pas nous faire une petite visite un de ces dimanches. C'est pas rare qu'un tonneau de bière et un pain de glace s'échappent du saloon et finissent dans mon abreuvoir, tu sais. Karel hocha la tête - Et il y a guère qu'un moyen de donner une bonne leçon à ces fuyards.") ou, de temps à autre, une réflexion bien sentie, sur le rôle et la place des femmes, par exemple ("Les femmes, elles sont jamais assez payées pour tout ce qu'on leur prend.")
Du Nature Writing, certes mais bien plus que ça ...
Et, comme Keisha, je reprends la phrase du  New York Times qui parle en 4ème de couv d'épopée mythique et hypnotique ... hypnotique, oui,  ça décrit assez bien l'impression produite par cet étonnant roman, le premier d'un auteur manifestement plein de talent!

Les avis de Keisha et de Leslivresquej'aime.net (que je remercie toutes 2 de m'avoir tentée) ceux de Carnets noirs, de Jostein et de Jerôme, tous conquis.






P.S : je veux bien faire voyager celui-ci aussi. Aifelle s'est déjà inscrite ... laissez un comm puis envoyez moi un mail avec vos coordonnées si vous êtes intéressé(e)s pour être les suivant(e)s ! Récap des 2 livres voyageurs dans la colonne de gauche ...



14 commentaires :

  1. Tu sais bien que Keisha est passée avant toi, donc je n'ai plus rien à noter, mais je peux surligner avec du fluo bien flashy. Bises et bon week-end.

    RépondreSupprimer
  2. PS. Attention au prochain carnet de route de Busnel, on s'enfonce dans l'ouest et il y aura Craig Johnson, celui qui m'avait mis son chapeau sur la tête, oui Madame. Jeudi soir.

    RépondreSupprimer
  3. Nous sommes souvent attirées par les mêmes livres, on dirait... celui-ci est noté en bonne place ! ;-)

    RépondreSupprimer
  4. Aifelle : jeudi soir, je serai en Ecosse !

    Kathel : je commente moins en ce moment mais je suis toujours ton blog avec la plus grande attention !! :-D

    A toutes les 2 : je peux vous le faire voyager à mon retour( ou juste avant de partir si j'ai le temps ) si vous voulez ...

    RépondreSupprimer
  5. Il me tente vraiment celui-là, mais ce sera pour plus tard, car mes étagères doivent se délester au plus vite, surtout celles qui accueillent les livres en transit chez moi !
    Bonnes vacances ;)

    RépondreSupprimer
  6. Totalement d'accord! Et je vois que tu as fait craquer Aifelle...
    J'ai aussi noté l'émission de Busnel, totalement ce que j'aime (craig Johnson et dan O Brien, miam!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si Aifelle a craqué tu es y es bien pour quelque chose aussi, hein ! ;-) Je crois que je vais la programmer en enregistrement l'émission !

      Supprimer
  7. Bon, bon, bon...
    Au départ, je n'étais pas tentée car l'histoire annoncée ne me disait rien, mais toi aussi tu es emballée, donc je revois ma position :).

    RépondreSupprimer
  8. Une vraie belle surprise que ce 1er roman. Mon avis ici : http://litterature-a-blog.blogspot.com/2012/02/le-sillage-de-loubli.html

    RépondreSupprimer

Comme sur Arrajou news , la modération est activée ... votre commentaire sera donc publié et affiché une fois que je l' aurai validé ! Pour que je puisse avoir un lien vers vous , le plus simple est de remplir le champ Nom-URL dans le menu déroulant ci-dessous AVANT de rédiger votre commentaire ... merci et à très bientôt !