dimanche 5 janvier 2014

Yeruldelgger ( Ian Manook)

















Flic mongol écorché vif depuis le meurtre non élucidé de sa fillette, cinq ans auparavant, Yeruldelgger est justement appelé pour le corps d'une autre petite fille, tout juste découvert, enterré dans la steppe. De quoi exhumer ses vieux démons alors que, dans le même temps, il doit enquêter sur l'assassinat de trois chinois mutilés et de deux prostituées mongoles...

A celles ou ceux qui ont aimé Le dernier lapon, Yeruldelgger plaira certainement aussi ! Après le raz- de-marée des polars scandinaves, la mode semble être aux polars "des peuple nomades" écrits par des français. Plus rythmé, plus haletant que Le dernier lapon, Yeruldelgger est aussi beaucoup plus violent, d'une dureté impitoyable. Si l'intrigue policière en elle-même est plutôt bien ficelée, ce qui réellement captive ici, c'est la découverte d'un pays en pleine mutation où les nomades fiers des steppes sauvages (image d'Epinal de la Mongolie telle qu'on se la représente) coexistent encore tant bien que mal avec les habitants toujours plus nombreux d'une capitale sale et laide, mêlant nouveaux buildings modernes, barre d'immeubles pour défavorisés et squatts de fortune. Et certains tentent encore de perpétuer les traditions et les rites ancestraux au sein de cette société nouvelle gangrenée par l'hégémonisme économique des chinois, la loi de l'argent et du plus fort, creuset idéal à toutes les compromissions, tous les excès, sans plus d'états d'âme. Une lecture vraiment intéressante donc, bien au-delà d'un simple polar, même si j'avoue avoir ressenti une légère lassitude, due pour moi à la longueur du dénouement, à environ 80 % du livre (découvert en numérique).

Et si vous hésitiez encore, le billet chaud bouillant d'Yv, ne peut que vous convaincre ! Extrait, écrit en gros et en gras : "Excellent ! Lâchez vous bouquins et précipitez-vous en Mongolie"



18 commentaires :

  1. Nous voilà d'accord !! encore que je n'ai pas ressenti de lassitude, j'étais trop prise dans l'ambiance. Espérons que le deuxième sera à la hauteur de notre attente.

    RépondreSupprimer
  2. Il est dans ma PAL ! (ben oui, la lectrice est faible et les tentations... tentantes !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis curieuse d'avoir ton avis tentatrice tentée ! ;-)

      Supprimer
  3. Le cadre dans lequel se déroule le roman m'intéresse mais par contre cette violence ne me donne pas du tout envie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je parle de violence mais ce n'est pas du tout gore ( tu lis bien pire dans nombre de thrillers américains) non plutôt dur, impitoyable, à l'image du pays, de son climat, et de son contexte actuel, j'imagine...

      Supprimer
  4. Oui j'ai aimé le dernier Lapon et c'est drôle parce que tout les commentaires que je lis sur ce livre me faisait justement penser à ce livre qu'il me tarde de lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est plus vif, plus dynamique que le dernier lapon mais c'est un peu dans le même genre...

      Supprimer
  5. Exact, c'est plus dynamique que Le dernier lapon, et m'a remis en tête des images de la Mongolie.Excellent bouquin, d'ailleurs j'ai su tenter les blogueuses avec (Yv avait bien commencé, faut le dire!)

    RépondreSupprimer
  6. Je l'ai noté celui-là, il fait l'unanimité. J'espère qu'il sera proposé à mon club de lecture.

    RépondreSupprimer
  7. Flûte, "le dernier lapon" ne m'avait pas emballé. Tant pis, je note quand même le titre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Encore une fois, c'est beaucoup moins lent que Le dernier lapon !

      Supprimer
  8. Pas encore lu "le dernier lapon" mais j'y compte bien. Je note aussi celui-ci, du coup !

    RépondreSupprimer
  9. Merci Véronique pour le lien et la citation, mais c'est vrai que ce roman m'a scotché et je n'ai même pas ressenti de lassitude sur la fin. C'est peut-être ton mode de lecture (numérique) ? En tous les cas, j'attends la suite avec une énorme impatience

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne crois pas pas que le mode numérique y soit pour quelque chose, non ! J'ai vraiment l'habitude de lire comme ça maintenant et je ne fais pas vraiment de différence avec un livre papier...
      C'est l'intrigue que j'ai trouvée un peu longue à se dénouer sur la fin... ce la dit, je lirai sûrement la suite !

      Supprimer

Comme sur Arrajou news , la modération est activée ... votre commentaire sera donc publié et affiché une fois que je l' aurai validé ! Pour que je puisse avoir un lien vers vous , le plus simple est de remplir le champ Nom-URL dans le menu déroulant ci-dessous AVANT de rédiger votre commentaire ... merci et à très bientôt !